Actualités Vidéos

#Brésil Le chef du cartel PCC assassiné au fusil d'assaut devant un hôtel sur la côte de São Paulo (vidéo)

Enfer métissé. Le chef du Premier Commandement de la Capitale (PCC) dans la région de São Paulo a été assassiné à coups de fusil. Wagner Ferreira da Silva, 32 ans, surnommé Wagninho, a été tué devant l’hôtel Blue Tree Towers, dans le quartier Jardim Anália Franco, dans la zone Est de São Paulo, au Brésil.
Selon la police, Wagner était un membre important de la faction de la côte de Santos. Il avait déjà été reconnu coupable de trafic de drogue. Les noms des femmes n’ont pas été divulgués. Ils étaient invités à l’hôtel à leur sortie quand ils ont été frappés par les coups de feu. Selon l’hôtel, Wagner n’était pas un invité.
La vidéo n’est pas intégrable, allez la visionner ici : https://www.bitchute.com/video/6kOjdC3gnq2J/
En février, Rogério Jeremias de Simone, dit Gegê do Mangue, 41 ans, un des leaders du PCC, a été retrouvé mort au Ceara (nord-est), selon le journaldemontreal. Il venait d’être libéré après 10 ans d’incarcération.
Le PCC est une des organisations criminelles les plus puissantes du Brésil, avec des ramifications dans plusieurs États pour contrôler la route de la cocaïne en provenance de Colombie, du Pérou et de Bolivie. En mai 2006, pour empêcher un transfert d’importants prisonniers, le PCC lance une révolte dans l’ensemble des prisons de l’État de São Paulo, soit près de 150 000 détenus ainsi qu’une véritable guérilla urbaine dans le grand São Paulo avec des attaques contre des commissariats, des banques et des autobus et différents lieux publics qui feront plus de 150 morts. Ces émeutes ont mis en lumière le délabrement du système pénitentiaire brésilien avec plus de 350 000 détenus dans des établissements surpeuplés et violents avec une forte corruption du personnel pénitentiaire (Source : Wikipédia).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *