Actualités

🇫🇷 Caricatures de Mahomet : un enseignant meurt en martyr de l’Occident, dĂ©capitĂ© par un parent d’Ă©lève tchĂ©tchène

Les faits ont eu lieu ce vendredi après-midi Ă  Conflans Saint-Honorine (Yvelines) puis Ă  Eragny (Val-d’Oise). L’assaillant a Ă©tĂ© grièvement blessĂ© par balles.

Un homme a Ă©tĂ© dĂ©capitĂ© en fin d’après-midi ce vendredi Ă  Conflans Saint-Honorine (Yvelines) et son agresseur prĂ©sumĂ© a Ă©tĂ© blessĂ© gravement par balle par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), selon une source proche de l’enquĂŞte. Les faits se sont dĂ©roulĂ©s vers 17 heures.

Selon Le Parisien, la victime, un enseignant de profession, a Ă©tĂ© retrouvĂ©e près du collège de Conflans Saint-Honorine, et l’auteur serait un parent d’Ă©lève. Selon les informations du journal, la victime avait rĂ©cemment donnĂ© un cours sur la libertĂ© d’expression et avait montrĂ© les caricatures de Mahomet.

Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’affaire. L’enquĂŞte a Ă©tĂ© ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle », a indiquĂ© le parquet. La Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police et la Direction gĂ©nĂ©rale de la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure (DGSI) ont Ă©tĂ© saisies.

Les policiers de la Bac Conflans Saint-Honorine ont Ă©tĂ© appelĂ©s pour un individu suspect rĂ´dant autour d’un Ă©tablissement scolaire, selon cette source. Sur place, les policiers ont dĂ©couvert la victime et Ă  200 mètres plus loin, Ă  Eragny, ils ont tentĂ© d’interpeller un homme armĂ© d’une arme blanche qui les menaçait et ont fait feu sur lui, le blessant grièvement.

Un pĂ©rimètre de sĂ©curitĂ© a Ă©tĂ© installĂ© et le service de dĂ©minage appelĂ©, en raison d’une suspicion de gilet explosif. Sur Twitter, la police national du Val-d’Oise recommande d’Ă©viter le secteur au niveau du boulevard de la commune de Paris et l’angle du boulevard Salengro, Ă  Eragny.

lexpress.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.