Actualités

🇫🇷 Condamné à 7 ans et demi de prison en 2018, l’agresseur de Marin sera bientôt libéré

Anne Sauvajon a été prévenue, jeudi, par courrier et demande que l’agresseur de son fils reste en prison.« C’est un choc! On est bouleversé. Il y a de l’incompréhension. Dans le courrier que j’ai reçu on parle de situation sanitaire, de dispositif de réinsertion. Je n’ai pas tout lu. C’était trop difficile. On croise les doigts pour qu’il purge sa peine beaucoup plus. Il n’a pas purgé la moitié. » 

On ne peut pas faire grande chose. On espère que la décision soit juste. C’est ce qu’on attend de la justice.

« Je pense que la peine doit être exécutée. Mon fils a failli mourir. L’agresseur doit être sanctionné durement. Nous, on ne peut pas faire grande chose. On espère que la décision soit juste. C’est ce qu’on attend de la justice. »

Le parquet a fait appel. L’agresseur devait être libéré mardi mais l’appel est suspensif, selon son avocate Maître Anne Guillemaut

France Bleu via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.