Actualités

Des vagues de « réfugiés » sans précédent à la frontière irano-turque. Destination : Europe

D’après le média grec Pronews, des vagues sans précédent de réfugiés et de migrants ont été découverts à la frontière irano-turque.

Les médias grecs s’appuient sur un article écrit par le journal turc « Hurriyet ». L’auteur turc déclare que les réfugiés viennent d’Afghanistan en raison de l’escalade des attaques militaires contre les talibans.

Cependant, il y a aussi des migrants venant du Pakistan et du Bangladesh. Selon l’auteur, le prix pour traverser les frontières est d’environ 500 euros.

Le gouvernement turc a un mur de 144 km de long à travers les frontières irano-turques, qui devrait être achevé au printemps 2019.

Dans le même temps, les réfugiés et les migrants veulent se rendre en Grèce et en Europe via la mer Egée, le nombre de réfugiés augmentant régulièrement, selon le ministre grec de l’immigration.

Pour donner une idée de l’urgence de la situation, en un seul jour, le 3 avril, 212 migrants sont arrivés sur l’île grecque de Chios. 630 à Lesbos, 281 à Chios et 262 à Samos. Au cours des 10 premiers jours d’avril, un total de 1 173 « réfugiés » sont arrivés sur les îles grecques dans la mer Egée du Nord.

L’Europe fait-elle face à une nouvelle vague massive de migrants ? Le temps nous le dira…

Source : Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *