Actualités

Facebook anéantit l’audience d’une partie des groupes de l’ultra-gauche violente

Confrontée à une soudaine chute du nombre de vues de leurs publications, plusieurs pages Facebook de collectifs de la gauche radicale cherchent à comprendre ce qui leur est arrivé. Censure politique, économique, algorithmes ? Leurs questions, et celles de Mediapart, restent sans réponse.

Facebook anéantit l’audience d’une partie de la gauche radicale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.