Actualités

🇮🇹 Le pape fustige le souverainisme : une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre » et des « discours qui ressemblent à ceux d’Hitler »

Un parallèle avec l’Allemagne nazie et l’éloge de l’Union européenne. Le pape François a fustigé le souverainisme, une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre » et a jugé que le populisme avait un discours « très proche » dans un entretien publié par La Stampa. Ce commentaire, s’il ne cite nommément aucun pays, intervient au beau milieu d’une crise politique déclenchée en Italie par le leader d’extrême droite Matteo Salvini.

« Le souverainisme est une attitude d’isolement. Je suis préoccupé parce qu’on entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934. ‘Nous d’abord. Nous…nous’ : ce sont des pensées qui font peur » a souligné le souverain pontife dans l’interview au quotidien turinois. Le pape n’a évoqué ni nom, ni pays en particulier.

France TV via fdesouche


En savoir plus sur Notre Quotidien

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *