Actualités

🇪🇺 L’Europe face à l’invasion des espèces exotiques

Un chien viverrin (Nyctereutes procyonoides) sortant de son terrier en Allemagne.

L’UE vient d’ajouter 17 espèces à la liste d’animaux et de plantes considérées comme préoccupantes et invasives, la portant à 66.

Elles sont arrivĂ©es lĂ  volontairement ou accidentellement. Les espèces exotiques envahissantes ne sont pas «mauvaises» en elles-mĂŞmes mais peuvent altĂ©rer la biodiversitĂ© et les Ă©cosystèmes. Mondialisation aidant, le rythme de leur dispersion et de leur Ă©ventuelle implantation loin de leurs Ă©cosystèmes de naissance s’est accĂ©lĂ©rĂ©, aidĂ© en cela par le changement climatique. On estime que les espèces exotiques sont environ 12.000 en Europe. Heureusement, seules de 10 Ă  15 % sont envahissantes. C’est-Ă -dire qu’elles sont capables d’envahir un territoire qui n’était pas le leur et d’y prolifĂ©rer, en supplantant les espèces locales, en bouleversant les Ă©cosystèmes, avec des consĂ©quences Ă©conomiques et en crĂ©ant parfois des menaces sanitaires.

Depuis 2016, l’Union européenne a dressé une liste «noire» des plus préoccupantes EEE, les espèces exotiques envahissantes. […]

Le Figaro via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.