Actualités

#Manchester Le kamikaze avait dénoncé son professeur pour islamophobie

Christian Hofer : Preuve si besoin est encore que l’islamophobie et l’antiracisme sont deux composantes pour faire plier le non musulman.

Nous ne nous en sortirons pas tant que des officines imposeront leur moraline à sens unique, piétinant les droits des peuples européens, leurs terres, leur histoire, pour mieux imposer une immigration de masse et diluer ce qui reste de nos civilisations.

Pendant ce temps, l’islam appelle à la haine des chrétiens sans que cela ne gêne ces hypocrites.

Plus encore, nos autorités qui nous imposent des millions de migrants en Europe font ainsi le bonheur des musulmans qui peuvent s’imposer par le nombre, les menaces, la dénonciation dans nos écoles même. Il ne reste plus guère au professeur que l’autocensure et/ou la dhimmitude s’il veut pouvoir enseigner sans encourir de sanctions.

**********

SALMAN Abedi a dénoncé son professeur d’école pour l’islamophobie parce que ce dernier condamnait les kamikazes.

Le terroriste de Manchester, qui a tué 22 personnes lors d’un concert de la pop-star Ariana Grande – étudiait à la Burnage Academy, école pour garçons, entre 2009 et 2011.

Selon le Times, Abadi appartenait à une bande arabophone pendant sa scolarité. Il aurait fait partie d’un groupe de jeunes qui se sont énervés lorsque l’un de leurs professeurs a abordé le sujet des attaques suicides.

L’immigration qui enrichit l’Europe selon la propagande de nos dirigeants.

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch


En savoir plus sur Notre Quotidien

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *