Actualités

Migrants : « La plupart des pays d’origine refusent de reprendre leurs ressortissants expulsés »

Invasion assumée. La plupart des pays d’origine refusent de reprendre leurs ressortissants expulsés de France

Pour renvoyer un migrant vers son pays d’origine, encore faut-il qu’il ne se déclare pas apatride et dise de quel pays il est vraiment originaire. Le pays en question doit ensuite accepter de recevoir son ressortissant. Les accords entre les pays sources et l’Union européenne ou ses membres, quand ils existent, sont peu ou pas appliqués.

L’Algérie, la Tunisie ou encore le Maroc sont particulièrement réticents, comme la plupart des pays d’Afrique noire. Y compris la Côte d’Ivoire, auquel nous fournissons pourtant une aide militaire et des subsides importants. L’une des solutions évidentes consisterait à faire de la réadmission des migrants un élément à part entière de notre politique de coopération, mais c’est une arme que les ONG réprouvent et que la diplomatie française répugne à utiliser. Elle préfère négocier, ce qu’elle fait depuis des décennies sans progrès tangibles.

Source : Le Figaro via LesObs.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *