Actualités

#Nice đŸ‡«đŸ‡· Tentative de suicide de Franck, le « hĂ©ros au scooter » qui s’Ă©tait accrochĂ© au camion de Mohamed le terroriste pour l’arrĂȘter Ă  coups de poing

Plusieurs agents du Raid sont intervenus ce jeudi matin Ă  Nice. Comme le rapporte le quotidien Nice-Matin, ils sont venus porter secours Ă  un homme qui tentait de mettre Ă  ses jours. Selon les autoritĂ©s, il s’agit de Franck, le « hĂ©ros Â» des attentats de Nice.

Comme le raconte le journal local, le Raid ainsi que la police et les pompiers sont intervenus dans le quartier de la Corniche fleurie Ă  la mi-journĂ©e, Ă  la suite d’un appel de dĂ©tresse. RetranchĂ© chez lui, il menaçait de mettre fin Ă  ses jours. Il a finalement Ă©tĂ© secouru, sain et sauf, et conduit Ă  l’hĂŽpital.

Selon le maire, Christian Estrosi, et le prĂ©fet, qui se sont rendus sur place, il s’agit de Franck, le « hĂ©ros au scooter Â» dont l’intervention dĂ©cisive a permis de mettre fin au massacre de Mohamed Lahouaiej Bouhlel le 14 juillet 2016 Ă  Nice.

« J’ai vĂ©cu une sorte de black-out Â»

Ce jour-lĂ , au volant de son scooter, il se lance Ă  la poursuite du camion du terroriste, s’accroche Ă  la vitre du vĂ©hicule et frappe Ă  plusieurs reprises le visage de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Un Ă©vĂ©nement dont il est restĂ© profondĂ©ment marquĂ©.

« On m’avait prĂ©dit un contrecoup. Il m’est tombĂ© dessus sans prĂ©venir, dĂ©but septembre. J’ai vĂ©cu une sorte de black-out. Pendant trois semaines, je vivais machinalement, j’Ă©tais debout, mais je n’ai aucun souvenir de cette pĂ©riode. Le psychiatre m’a expliquĂ© que le cerveau, Ă©puisĂ©, finissait par tirer le rideau Â», nous confiait-il en dĂ©cembre 2016.

Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.