Actualités

#NigĂ©ria 🌍 Des fillettes « entre 7 et 10 ans Â» transformĂ©es en bombes humaines par Boko Haram

Au moins 31 personnes ont été tuées dans le nord-est du pays lors d’une nouvelle attaque attribuée aux djihadistes.

Les djihadistes du groupe nigérian Boko Haram ont utilisé des fillettes pour perpétrer des attentats-suicides suivis d’attaques à la grenade qui ont fait au moins 31 morts dans le nord-est du Nigeria, a indiqué à l’AFP un responsable local. « On s’est rendu compte que les attaques-suicides avaient été perpétrées par six fillettes dont les têtes arrachées ont été retrouvées sur les lieux du drame par des secouristes. Elles avaient entre 7 et 10 ans », a précisé un responsable du gouvernement local sous couvert de l’anonymat.

Lors des deux attaques-suicides à Damboa dans l’Etat de Borno dans la nuit de samedi à dimanche, « 31 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées », a déclaré un membre d’une milice locale, Babakura Kolo. Les attaques ont visé des personnes qui venaient de célébrer la fête de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du ramadan.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *