Actualités

đŸ‡«đŸ‡· Philippe Poutou affirme que « la police tue » : le candidat NPA est convoquĂ© par la police

Le ministre de l’IntĂ©rieur, GĂ©rald Darmanin, avait dĂ©noncĂ© des propos « insultants et indignes » et avait annoncĂ© qu’il dĂ©posait plainte.

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Ă  la prĂ©sidentielle Philippe Poutou est convoquĂ© par la police parisienne pour ĂȘtre auditionnĂ© en tant que suspect dans le cadre d’une enquĂȘte pour « injure publique envers une administration publique », aprĂšs avoir dĂ©clarĂ© que la police tuait, a indiquĂ© le parti dans un communiquĂ© lundi 7 mars. Le NPA partage sur son site internet une photo d’une convocation pour une audition libre envoyĂ©e Ă  Philippe Poutou par la prĂ©fecture de police de Paris et datĂ© du 4 fĂ©vrier 2022.

La date de cette convocation n’est pas prĂ©cisĂ©e pour l’instant. L’audition devait avoir lieu le mardi 8 mars Ă  9h30 Ă  la brigade de rĂ©pression de la dĂ©linquance contre la personne mais le NPA indique qu’elle a Ă©té « reportĂ©e », sans avoir plus de prĂ©cision, alors que le candidat Ă  la prĂ©sidentielle a finalement obtenu les 500 parrainages nĂ©cessaires pour pouvoir se prĂ©senter, comme l’a indiquĂ© le Conseil constitutionnel lundi midi.

Selon le parti, cette convocation est liĂ©e Ă  une dĂ©claration polĂ©mique de Philippe Poutou en octobre dernier. InvitĂ© Ă  commenter les propos d’un adjoint La France insoumise Ă  la mairie de Cachan sur la police, le candidat Ă  la prĂ©sidentielle avait martelé : « La police tue. Elle a tuĂ©, elle tue ». AprĂšs cette sĂ©quence, le ministre de l’IntĂ©rieur GĂ©rald Darmanin avait annoncĂ© qu’il dĂ©posait plainte contre lui pour « dĂ©fendre l’honneur de tous les policiers » contre les propos « insultants et indignes » de Philippe Poutou. (…)

francetvinfo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.