Actualités

Près d’un adolescent européen sur 5 connaîtrait une personne « radicalisée »

47% des 14-24 ans affirment par ailleurs que la radicalisation violente est répandue dans leur pays. Dans le détail, ces chiffres sont les plus élevés en Grèce, en France et en Espagne. Plus de 80% des jeunes Européens pensent que ce phénomène s’amplifiera ou restera au moins au même niveau.

Parmi les jeunes Européens consultés, ce sont les Français, les Espagnols et les Grecs qui se disent les plus concernés par le discours radical. 23% des Européens expliquent d’ailleurs connaître «au moins une personne radicalisée». En France, ce chiffre est de 18%.

Extrait de : Source via LesObs.ch


En savoir plus sur Notre Quotidien

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *