Actualités

#Roanne 🇫🇷 InternĂ© en psychiatrie, le musulman est relâchĂ© au bout de 3 jours alors qu’il voulait Ă©gorger des passants

« Je vais t’égorger, je suis musulman, Allah Akbar, tu ne sais pas qui je suis. » C’est en ces termes qu’un individu de 31 ans a menacé des Roannais le 26 décembre dans la soirée à Roanne, armé d’une branche de 3 mètres. Maîtrisé par les victimes, il a par la suite été interpellé par la police, puis interné d’office en psychiatrie. Une expertise psychiatrique doit être pratiquée pour évaluer sa responsabilité pénale. […]

Des coups ont Ă©tĂ© Ă©changĂ©s et l’individu a Ă©tĂ© maĂ®trisĂ© après avoir menacĂ© Ă  plusieurs reprises d’égorger le père et son beau-fils et criĂ© plusieurs fois « Allah Akbar Â». Des menaces Ă©galement profĂ©rĂ©es Ă  l’encontre des fonctionnaires de police quand ceux-ci sont intervenus. Quand la mère lui a demandĂ© pourquoi il avait agi de la sorte, il aurait rĂ©pondu avoir fait 15 ans de psychiatrie et ĂŞtre schizophrène.

L’individu a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue puis internĂ© d’office en psychiatrie pendant trois jours, avant d’être relâchĂ©. Sa responsabilitĂ© pĂ©nale doit ĂŞtre Ă©valuĂ©e par un expert. « Et s’il est dĂ©clarĂ© responsable de ses actes, il sera jugĂ© devant le tribunal Â», annonce le procureur de la RĂ©publique de Roanne, Abdelkrim Grini.

Le Progrès via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.