Actualités

Sophie Lionnet, jeune fille au pair réduite en esclavage, torturée pendant des mois et mise à mort puis brûlée par Kouider et Medouni

Le corps calciné de Sophie Lionnet, jeune fille au pair française, a été retrouvé dans le petit jardin de ses patrons à Wimbledon (au sud-ouest de Londres) le 20 septembre 2017.

Elle a enduré un martyre de plusieurs mois sous la domination d’une femme qui voulait lui faire avouer des crimes imaginaires sous le regard de son compagnon.

Torturée, sans cesse menacée des pires violences, elle était devenue leur esclave, jusqu’à reconnaître des fautes non commises puis à en mourir.

Les meurtriers : Sabrina Kouider, 35 ans, mère de deux enfants, et Ouissem Medouni, 40 ans, un couple « français ».

Le récit de la cour criminelle de Londres a dû interrompre au bout de 2 heures la lecture de l’acte d’accusation, tant il était insoutenable : les jurés et le public, parmi lequel les parents de la victime, avaient besoin de respirer.

Sophie Lionnet a été tuée à petit feu durant des mois. L’analyse des rares éléments non réduits en cendres de son cadavre révèle « des fractures au sternum et à la mâchoire, quatre côtes cassées, des hématomes au bras gauche, au dos et à la poitrine », rapporte Le Monde.

Les parents de Sophie Lionnet au premier jour du procès du meurtre de leur fille…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *