Actualités

Une étude prouve que YouTube réoriente vers du contenu mainstream en censurant les contenus pro-blancs des recommandations

[…]
En examinant les flux de recommandations entre les différentes orientations politiques et sous-cultures, nous montrons comment l’algorithme de YouTube à la fin 2019 n’est pas une route vers radicalisation, mais en réalité :

-Supprime presque toutes les recommandations pour les théoriciens du complot, les provocateurs et les identitaires blancs
-Profite aux chaînes partisanes traditionnelles telles que Fox News et Last Week Tonight
-Handicape presque tous les autres

On peut s’en rendre compte en comparant une estimation des traces présentées (en gris) aux recommandations reçues (en vert) pour chaque groupe. Les traces des recommandations sont une estimation du nombre de fois qu’une vidéo a été montrée à une autre vidéo qui a « reçu » cette trace.

Le tableau ci-dessous compare l’équilibre quotidien des traces de recommandation entre chaque groupe. Par exemple, s’il y avait 4K recommandations des vidéos depuis les Men’s Right Activist vers le groupe Libertarien et 3K dans l’autre sens, alors ce tableau montrera 1K avec une flèche vers le groupe Libertarien. C’est le meilleur tableau pour comprendre l’influence de YouTube sur les opinions des gens.

Certains groupes sont clairement avantagés ; 14,6 millions de recommandations de plus ont été faites depuis les vidéos de MSM du centre/gauche vers la gauche partisane que dans l’autre sens. Lorsqu’il s’agit de groupes plus marginaux, les recommandations s’éloignent toujours d’eux. Pour les spectateurs de vidéos conspirationnistes, il y a 8,3M de recommandations de plus vers les vidéos de la droite partisane que l’inverse.
[…]

Article de l’auteur sur Medium
Lien PDF de l’étude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.