Actualités

#USA 🇺🇸 Un afro-amĂ©ricain licenciĂ© pour avoir prononcĂ© le mot « nègre Â»

[…] DĂ©but octobre, un lycĂ©en du Wisconsin a traitĂ© l’agent de sĂ©curitĂ© de son lycĂ©e, Marlon Anderson, de «nègre», et ce Ă  plusieurs reprises. Anderson a demandĂ© Ă  cet Ă©lève, Ă©galement afro-amĂ©ricain, d’arrĂŞter de l’insulter ; dans sa rĂ©ponse, il a prononcĂ© le mot «nègre» («nigger» en anglais, un terme considĂ©rĂ© comme particulièrement violent aux États-Unis). En raison de la politique de tolĂ©rance zĂ©ro de ce lycĂ©e en ce qui concerne les insultes racistes, Anderson a Ă©tĂ© licencié quelques jours plus tard […].

«Je ne savais pas que je perdrais mon emploi parce que je n’avais pas compris que la tolérance zéro signifiait qu’on pouvait sortir le mot de tout contexte, a dit Anderson à la presse locale. Le district doit m’expliquer comment un homme noir peut perdre son emploi juste parce qu’il a demandé à un élève de ne pas l’appeler par le « n-word » [nègre]». La proviseure de l’établissement a expliqué dans un e-mail que «quels que soient le contexte et les circonstances, les insultes raciales ne sont pas acceptables dans nos écoles.» Plusieurs autres employés avaient déjà été licenciés en raison de cette politique de tolérance zéro. […]

Slate via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.