Actualités

#Caen 🇫🇷 « Le Coran, je m’en fous » rétorque la directrice d’un centre d’accueil face à un migrant afghan qui la traite de mécréante et la menace de mort

Le mardi 27 mars 2018, Maroof Mohammad Mayar, un Afghan de 22 ans, accueilli comme migrant au Centre d’accueil et d’orientation de Caen, a menacé de mort la directrice, rapporte La Manche Libre.

Celle-ci lui reprochait de n’y passer que 2 soirs par semaine, en lui expliquant : « Vous prenez la place de quelqu’un qui en a besoin. »

« Le Coran, je m’en fous Â»

Le jeune homme, qui s’est dĂ©jĂ  fait exclure du Centre d’accueil et d’orientation de Creully dans le Calvados, promet que c’est la dernière fois qu’il se rend Ă  Paris : « Je le jure sur le Coran », affirme-t-il en anglais. Il s’éloigne et entend la directrice dire : « Le Coran, je m’en fous. » Il revient sur ses pas, agresse le collègue de la directrice puis dit Ă  la directrice : « Tu n’es qu’une mĂ©crĂ©ante, je vais te tuer et marquer « Nadia » avec ton sang. »

« Tu n’es qu’une mécréante, je vais te tuer et marquer « Nadia » avec ton sang. »

En comparution immédiate au tribunal correctionnel de Caen, le jeune homme a dû répondre de ses menaces de mort.

Il se dégonfle et explique qu’il n’a menacé personne, mais voulait se suicider si on l’excluait du CAO. « C’est avec mon sang que je voulais écrire Nadia. » Son avocat appelle à ne pas se laisser influencer par les dernières attaques terroristes en France. Son client prend 6 mois de prison ferme.

L’enquĂŞte dĂ©termine que sa demande d’asile Ă©tait un faux et qu’il n’aurait pas dĂ» recevoir les sommes d’argents rĂ©servĂ©es aux « vrais » demandeurs d’asile d’après La Manche Libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *