Actualités

Nicolas Dupont-Aignan condamné à payer 5000 euros d’amende pour avoir dénoncé « l’invasion migratoire » dans un tweet

Le gauchisme contre la liberté d’expression. Le parquet de Paris a requis aujourd’hui 5.000 euros d’amende avec sursis contre Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France, jugé pour provocation à la haine ou à la discrimination pour avoir évoqué une « invasion migratoire ».

Qu’est-ce qui vaut 5000 euros d’amende ? Le tweet suivant, que nous vous encourageons donc à partager du mieux que vous pouvez :

Le procureur dénonce un complotisme raciste tout droit sorti de l’esprit de Renaud Camus

D’après Le Figaro, le procureur a décidé qu’il s’agissait de complotisme raciste : « On a un responsable politique de premier plan, candidat déclaré à l’élection présidentielle, qui reprend tranquillement, publiquement, à son compte une théorie complotiste et raciste née dans les tréfonds de l’extrême droite française au début de la décennie précédente », la thèse du « grand remplacement » de Renaud Camus.

Qui sont ces gauchistes pour décider ce qui est vrai ou faux, ce qui se dit ou ne se dit pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *