Actualités

🇫🇷 De très nombreux catholiques s’engagent dans des collectifs d’aide aux migrants pour accomplir la volonté de Dieu

Après la Manif Pour Tous, les catholiques très engagĂ©s dans le remplacement des blancs chez eux. « Quasiment dans chaque collectif d’aide aux migrants, on rencontre des cathos Â», explique le journaliste Pierre Jova, qui a sillonnĂ© la France pour un livre sur Les ChrĂ©tiens face aux migrants (Éd. Taillandier). « Partout oĂą se construisent des initiatives un peu concrètes de partage avec des migrants, les rĂ©seaux catholiques ne sont jamais bien loin », renchĂ©rit Laurent Giovannoni, responsable du dĂ©partement accueil et droit des Ă©trangers du Secours catholique. […]

[…] Dans le rĂ©seau Welcome du Service jĂ©suite des rĂ©fugiĂ©s (JRS), pionnier de l’hĂ©bergement citoyen, « nous sommes tous habitĂ©s par l’esprit d’hospitalitĂ© mais je ne saurai pas vous dire qui est catho et qui ne l’est pas Â», confirme le P. Paumard, directeur de JRS. « On parle très peu de religion, mais Ă  force de se cĂ´toyer, on finit par savoir Â», renchĂ©rit Marie DorlĂ©ans, porte-parole du rĂ©seau Tous Migrants, qui note que « beaucoup de nos cathos s’investissent Ă  long terme, et volontiers dans l’aide directe, comme la distribution des repas ».

« On retrouve surtout une gĂ©nĂ©ration de croyants très marquĂ©s par le catholicisme social, prĂ©cise Pierre Jova, mais on rencontre aussi de jeunes catholiques qui dĂ©couvrent l’engagement avec les migrants. Â» […] Parfois aussi, ce petit supplĂ©ment de foi reprĂ©sente un bonus pour les accueillis. « Les personnes accueillies sont souvent très contentes de se retrouver dans des familles chrĂ©tiennes, reprend le P. Paumard. Pour certaines, ce n’est pas facile d’être dans un pays oĂą on ne parle pas de religion et ils sont soulagĂ©s de pouvoir prier et s’en remettre Ă  Dieu. Ça fait un point commun, et je trouve ça chouette. Â»

La Croix via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.