Actualités

🇺🇸 Une crèche repré­sente Jésus, Marie et Joseph sépa­rés de force et déte­nus à la fron­tière

À l’ap­proche de Noël, l’église métho­diste unie de Clare­mont (Cali­for­nie) a un message poli­tique à faire passer. Pour critiquer la poli­tique d’im­mi­gra­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion Trump, qui sépare de force les enfants de leurs parents qui demandent l’asile sur le terri­toire, sa crèche repré­sente Marie, Joseph et Jésus enfer­mé·e·s dans des cages sépa­rées.

La rĂ©vé­rende Karen Clark Ristine a postĂ© la photo sur Face­book ce jour-lĂ , expliquant qu’elle s’in­surge contre le trai­te­ment rĂ©servĂ© aux rĂ©fu­gié·e·s par les États-Unis. « Peu de temps après la nais­sance de JĂ©sus, Joseph et Marie ont Ă©tĂ© forcĂ©s de fuir avec leur jeune fils de Naza­reth en Égypte pour Ă©chap­per au roi HĂ©rode, un tyran », Ă©crit-elle. « Ils crai­gnaient la persé­cu­tion et la mort. Et si cette famille cher­chait refuge aujourd’­hui dans notre pays ? » Pour elle, JĂ©sus, âgĂ© de moins de deux ans, aurait pu se retrou­ver seul dans un centre de dĂ©ten­tion, comme « plus de 5 500 enfants l’ont Ă©tĂ© au cours des trois dernières annĂ©es Â».

Ulyces via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *