Actualités

#Hongrie Chasseur de migrants volontaire, un métier qu’on ferait volontiers !

Des chasseurs de frontière commencent à être déployés le long de la clôture ultra-sécurisée, munie de caméras et de capteurs, qui sépare la Hongrie de la Serbie. Ils sont plus de 2.000 à s’être portés volontaires, animés par un fort sentiment nationaliste. Depuis septembre 2016, la police hongroise forme les nouvelles recrues.

Florence La Bruyère s’est rendue à Pésc, dans le sud de la Hongrie, pour assister à l’une de ces formations accélérées.

Cliquer ICI pour écouter l’émission.

RFI via Fdesouche


En savoir plus sur Notre Quotidien

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *