Actualités

La parti « Islam » en Belgique veut créer un Etat islamique et séparer les hommes des femmes

Pour la 2e fois en 6 ans , le parti « Islam » participera aux élections municipales de Belgique. Le parti veut créer un Etat islamique et séparer les hommes des femmes dans les transports publics, rapporte le journal belge HLN.

« Notre objectif est un Etat islamique à 100%, mais ça ne signifie pas que nous voulons obliger le port du voile » explique le fondateur du parti Redouane Ahrouch. « En établissant la charia, nous voulons suivre la voie du prophète et le Coran », ajoute-il.

Redouane Ahrouch

Le parti Islam se concentre sur les musulmans conservateurs et a déjà 2 membres élus à la suite des élections de 2012. Cette année, il participera à 28 municipalités.

Ahrouch dit qu’il veut atteindre les objectifs du parti « sans violer la Constitution belge ». Dur de comprendre du coup comment il va s’y prendre vu que son parti promet la séparation des hommes et des femmes dans les transports publics.

Le secrétaire de l’immigration en Belgique, Theo Francken, dit ce parti le « dégoûte ». Sur Twitter , il écrit :

« Un parti politique appelé « ISLAM » se développe en Belgique. Ils appellent ouvertement à l’introduction de la charia. La Charia est en violation avec les droits de l’homme. Les partis pro-charia sont donc antidémocratiques. Ce sont des loups déguisés en brebis. » #Soumission

Et :

« Un exemple classique de taqqiya : ces islamistes veulent installer un « Etat 100%  islamique » dans notre pays, mais « sans toucher à la constitution ». Invraisemblables mensonges. Je me demande à quoi ressemble leur campagne hors caméra. »

Les experts disent que le parti pourrait fonctionner parce que beaucoup de partis de gauche avec des candidats musulmans perdent en popularité parmi les électeurs marocains et turcs. Le nom du parti Islam pourrait aussi encourager les musulmans à voter pour eux, en raison de ses idées bien assumées.

Source : Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *