Actualités

Le conseiller principal de l’ayatollah décède du coronavirus tandis que l’Iran rejette la proposition d’aide américaine

Maintenant, il est très probable que le guide suprême iranien ait été exposé au virus.

India TV rapporte lundi qu’un haut responsable iranien et proche conseiller de l’ayatollah Ali Khamenei est décédé d’un coronavirus, devenant au moins le quatrième responsable gouvernemental à succomber au virus qui s’est propagé comme une traînée de poudre à travers l’Iran, faisant des centaines de morts. Le pays compte le plus grand nombre de morts en dehors de la Chine.

Le conseiller du gouvernement décédé s’appelait Mohammad Mir-Mohammadi. Il est membre du Conseil d’opportunité de l’Iran, un cercle restreint de conseillers responsables devant l’ayatollah. Mir-Mohammadi serait décédé lundi dans un hôpital de Téhéran. Il avait 71 ans.
Une téléconférence de presse séparée par le ministère iranien des Affaires étrangères a commencé avec le porte-parole Abbas Mousavi rejetant une offre d’aide à l’Iran présentée par le président Trump et le secrétaire d’État Mike Pompeo.

ZeroHedge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.