Actualités

ūüö® L'identit√© de¬†plus de 2¬†600 policiers de la DCRI aux mains des djihadistes !

Des fichiers sensibles ont √©t√© trouv√©s sur la cl√© USB d’une jeune femme, actuellement entendue dans l’enqu√™te sur l’attentat djihadiste de Magnanville.

L’information est connue des autorit√©s depuis un an mais √©tait trait√©e avec la plus stricte confidentialit√©. En avril 2017, une jeune femme, Mina B., fich√©e S, est entendue dans le cadre d’une enqu√™te judiciaire portant sur ses liens avec la mouvance radicale. Lors de son audition, Mina s’√©panche. La police va alors d√©couvrir des informations si sensibles qu’elles feront l’objet d’une seconde enqu√™te pr√©liminaire‚Ķ
Interrog√©e par les policiers, la jeune femme, plac√©e depuis en d√©tention provisoire, reconna√ģt en effet avoir aid√© financi√®rement et h√©berg√© en septembre¬†2016¬†Sana O., une connaissance. Cette derni√®re, tr√®s radicalis√©e, est priv√©e de son passeport apr√®s avoir tent√© √† deux reprises de rejoindre la¬†Syrie. Selon nos informations, Mina B. aurait particip√© aux projets de son amie en l’accompagnant au moins une fois √† la gare.

Des contacts avec des djihadistes

Les policiers vont perquisitionner son domicile et y d√©couvrir un t√©l√©phone portable, dont Mina B. se servait pour effectuer des recherches sur un terroriste belge de la cellule de Verviers, aujourd’hui d√©mantel√©e. Cette cellule, qui projetait des attentats contre des policiers et des commissariats, avait √©t√© vis√©e par un coup de filet antiterroriste le¬†15¬†janvier 2015, une semaine apr√®s l’attentat contre¬†Charlie Hebdo.
Deux djihadistes avaient √©t√© tu√©s lors de l’op√©ration, un troisi√®me bless√©. Un quatri√®me homme, consid√©r√© comme le cerveau de la cellule,¬†avait pris la fuite¬†et quitt√© le pays. Son nom est devenu tristement c√©l√®bre¬†: il s’agit d’Abdelhamid Abaaoud, coordinateur des attentats du¬†13¬†novembre¬†2015¬†√†¬†Paris, et mort dans l’assaut de Saint-Denis cinq jours plus tard. (…)
Cinq autres personnes sont actuellement entendues par la Sdat, dont une polici√®re, ancienne d√©l√©gu√©e d√©partementale du syndicat Alliance dans les Yvelines. Selon¬†L’Express, Mina √©tait une amie de la fille de la polici√®re et aurait √©t√© h√©berg√©e √† leur domicile, courant 2016.
Lire l’article en entier sur Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *