Actualités

#Louviers 🇫🇷 Michel et Mathilde n’en peuvent plus des violences urbaines à répétition, leur fille traumatisée est suivie par un psychologue

Témoignage. Un couple lovérien, résidant dans le quartier de Maupassant, n’en peut plus des violences urbaines à répétition. Il se laisse jusqu’à la rentrée pour décider s’il reste ou non à Louviers.

Il y a des images qui restent en tête. Qui tournent en boucle. Michel et Mathilde*, installés à Louviers depuis trois ans, n’oublieront jamais cette nuit du 18 octobre lorsqu’à 4 h, des policiers sont venus les évacuer de leur domicile, dans le quartier de Maupassant, à Louviers.

« Des jeunes sont entrĂ©s par effraction dans le jardin de notre voisin. Ils ont mis le feu Ă  l’arbre. Les flammes se sont propagĂ©es Ă  notre haie. Haie qui est juste en dessous de nos fenĂŞtres… », se remĂ©more douloureusement Michel.

La police a alors toquĂ© une fois, deux fois, puis cinq fois pour rĂ©veiller ce couple et leurs deux enfants de 3 ans et 9 mois. « Nous avons ouvert la porte et nous avons Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©s par la police. Mes filles et moi-mĂŞme avons Ă©tĂ© nous rĂ©fugier dans le fourgon et mon mari a Ă©tĂ© Ă©teindre le feu avec le tuyau d’arrosage, aidĂ© des policiers », explique Mathilde, qui Ă©tait en robe de chambre, pieds nus. Son mari, lui, Ă©tait en pyjama. « Mais Ă  ce moment-lĂ , on ne fait plus attention aux dĂ©tails. On essaye juste de s’en sortir », glisse Michel, qui remercie la police, restĂ©e jusqu’au petit matin.

(…) Leur fille de 3 ans, traumatisée, a été suivie plusieurs mois par un psychologue. « Je n’ose imaginer ce qui aurait pu se passer si les policiers n’avaient pas été là… Les flammes, ça ne fait pas de bruit », frissonne Mathilde.

(…) « Le soir, nous entendons des pĂ©tards. Notre fille, paniquĂ©e, hurle. Nous voyons aussi des feux au loin. Est-ce que le calme va revenir dans notre quartier ? », s’interroge Michel.

Paris-Normandie via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *