Actualités

🇬🇧 Un conseiller de Boris Johnson déjà contraint à la démission pour « racisme »

Avec le Brexit, la purge antiraciste peut commencer. (…) La presse britannique a rapporté que Sabisky avait été embauché suite à un appel inhabituel de l’un des principaux conseillers de Johnson, Dominic Cummings, qui a prôné début janvier dans un message sur son blog le recrutement de « loufoques et marginaux aux talents particuliers » pour apporter de nouvelles idées au gouvernement.

« L’hystérie médiatique autour de mes anciennes publications en ligne est folle mais je voulais aider (le gouvernement), pas être une distraction », a dit Andrew Sabisky sur Twitter.

« J’ai donc décidé de démissionner (…) J’avais dit oui pour effectuer du travail concret, pas pour être au milieu d’une campagne de diffamation géante: si je ne peux pas travailler correctement, à quoi bon ».

Challenges via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.