Actualités

🇮🇹 « Vous voulez un titre de sĂ©jour ? DĂ©clarez-vous homosexuel », la combine des dĂ©fenseurs des migrants pour les faire rester

Italie – « Voulez-vous un permis de sĂ©jour ? DĂ©clarez-vous gay » : VoilĂ  l’astuce de certains avocats qui assurent la dĂ©fense des migrants arrivant en Italie.

Comment obtenir un permis de sĂ©jour lorsque les possibilitĂ©s sont comptĂ©es sur les doigts d’une main ? En vous dĂ©clarant homosexuel. L’astuce doit ĂŞtre assez courante si la rĂ©ponse des migrants rencontrĂ©s est presque toujours la mĂŞme : « Mon avocat m’a dit que si je veux un permis de sĂ©jour, je dois obtenir la carte Arcigay ». Lorsque nous demandons Ă  nos interlocuteurs s’ils sont homosexuels, la rĂ©ponse fuse : « Non, je suis hĂ©tĂ©rosexuel ». Un garçon du SĂ©nĂ©gal nous dit mĂŞme qu’il a une femme et des enfants et espère qu’à l’avenir ils pourront le rejoindre en Italie. La raison de ce migrants est simple : obtenir un permis de sĂ©jour. (…)

Un avocat nous dit qu’il a suivi plus de 500 cas et qu’il n’a jamais rencontré de vrais réfugiés. « Ceux qui arrivent dans la plupart des cas sont des migrants économiques. Souvent, leurs histoires sont toutes identiques, le même scénario, alors je leur dis tout de suite de ne pas me mentir, sinon je ne peux pas les aider. À ce stade, nous travaillons sur les détails, nous essayons de mettre en évidence les aspects qui peuvent suggérer un état de danger réel et, dans certains cas, lorsque le migrant vient d’un pays où l’homosexualité est illégale, on peut essayer de suivre cette voie: Je l’ai fait récemment avec un gars de Gambie ».

Corriere.it via fdesouche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.